Ceremonie de remise de motoCérémonie de remise de motosDans le cadre de son partenariat avec ACRA et Mani-Tese, la FEPA-B met en œuvre le projet « Femmes et développement rural inclusif comme

moyen pour atteindre la sécurité alimentaire au Burkina Faso » code 10309/ACRA/HVO qui est cofinancé par le Ministère des affaires étrangères d’Italie et mis en œuvre dans la région du centre ouest par l’ONG Mani-Tese et à l’Est par la Fondation ACRA-CCS (chef de file).

De le cadre du projet la FEPA-B est responsable de l’implémentation des activités du CEF dans les deux zones d’intervention que sont le Boulkiemdé et la Tapoa. Pour le compte de l’année 2015, les engagements de la FEPA-B dans la mise en œuvre des activités s’articulent autour du démarrage d’une approche CEF dans les provinces de la Tapoa et du Boulkiemdé tout en prenant en compte les aspects liés au Genre. Depuis le début de la mise en œuvre du projet en Mars 2015, deux sessions de formations ont déjà pu être dispensées aux animateurs des UPPA et du Projets des deux zones sur le CEF et ses modules de mise en œuvre.

Objectif général vise l’atteinte de la sécurité alimentaire pour les populations les plus vulnérables dans ses zones d’intervention.

Objectifs spécifiques

  1. Améliorer les conditions socioéconomiques des foyers familiaux agricoles à travers le renforcement du rôle de la femme;
  2. Renforcer l’influence féminine dans les rôles décisionnels internes et dans la capacité de promouvoir des politiques sectorielles en milieu rural par les Unions des quatre filières agricoles prises en compte dans ce projet;
  3. Favoriser une augmentation de la valeur ajoutée pour les membres des Unions par une amélioration de la productivité et de la stabilité de l’accès aux ressources dans les 4 filières de production (niébé, riz, maraichage, céréales);
  4. Diffuser et implémenter les stratégies de conservation de la fertilité des sols, à travers les techniques agro écologiques et la lutte contre la désertification.

Résultats atteints

  • 23 groupes CEF qui ont été mis en place avec respectivement 12 à la Tapoa et 11 au Boulkiemdé. Avec au Total 458 adhérents CEF dont 59% de femmes,
  • Des adhérents CEF, 52% sont de la Tapoa et 48% du Boulkiemdé.
    Pour ce qui concerne le cas spécifique des adhérents de la Tapoa, 53% sont des femmes alors qu’au niveau du Boulkiemdé le taux des femmes dans les adhérents est de 66%,
  • Formation de 22 animateurs et de l’équipe projets sur le CEF et ses outils de mise en œuvre
  • Formation de 22 animateurs et de l’équipe projets sur le module de la gestion du Grenier et de la Prévision des Cultures
  • Formation de 20 animateurs et de l’équipe projets sur le module de l’Assolement et des Rotations Culturales
  • Formation de 20 animateurs et de l’équipe projets sur l’approche genre et sa mise en œuvre dans les actions de développement
  • Sensibilisation des adhérents et mise en place de groupes CEF : groupes
  • Réalisation de la situation de référence des adhérents CEF des deux provinces : producteurs

Public cible/bénéficiaires Producteurs et productrices des UPPA du Boulkiemdé et de la Tapoa

Durée du projet 2015-2018

Région concernée Centre Ouest et Est

Partenaires : Fondation ACRA-CCS, ONG Mani-Tese. Cofinancé par le Ministère des affaires étrangères d’Italie