femme recevant des animaux pour petit elevageUne femme de la commune de Yaba recevant de petits ruminants à eleverLe projet REPAM vise à améliorer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations pauvres et très pauvres en ciblant les provinces du Nayala et du Mouhoun deux provinces

du Burkina durement affectées par la crise alimentaire de 2012/13 et les aléas climatiques. Le projet facilitera la reconstitution de leurs capacités productives, le renforcement des moyens d’existence ainsi que l’amélioration des pratiques nutritionnelles. La mise en œuvre du projet est assurée par la Fepab en partenariat avec Gret et touchera 3 000 ménages pauvres. Il permettra aux bénéficiaires : (i) de diversifier leurs productions agricoles, d’augmenter la taille de leur cheptel, (iii) et aux femmes de relancer leurs activités non agricoles et d’augmenter la vente des produits transformés, et aux femmes en âge d'avoir des enfants améliorent leurs connaissances sur les pratiques nutritionnelles.

Objectif général 

Améliorer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle par le renforcement de la résilience des populations dans la Boucle du Mouhoun, une des régions les plus touchées par la crise de 2012. Son objectif spécifique est d’accroître les capacités de résilience des ménages pauvres et très pauvres de la boucle du Mouhoun à travers la reconstitution de leurs capacités productives, le renforcement de leurs moyens d’existence et l’amélioration de leurs pratiques nutritionnelles.

Objectifs spécifiques

  • Améliorer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle par le renforcement de la résilience des populations dans la Boucle du Mouhoun,
  • Accroître les capacités de résilience des ménages pauvres et très pauvres de la boucle du Mouhoun à travers la reconstitution de leurs capacités productives, le renforcement de leurs moyens d’existence et l’amélioration de leurs pratiques nutritionnelles.

 Résultats attendus atteints.

  • 3 000 ménages pauvres et très pauvres bénéficient des subventions pour la relance des activités agricoles et non agricoles,
  • Au moins 60% des ménages P et TP diversifient leurs productions agricoles,
  • Au moins 60% des ménages ayant reçu un (des) animaux augmentent la taille de leur cheptel,
  • Au moins 60% des femmes ayant bénéficié des appuis pour la relance des activités non agricoles augmentent la vente des produits transformés,
  • 20 000 femmes en âge d'avoir des enfants améliorent leurs connaissances sur les pratiques nutritionnelles,
  • Le score de diversité alimentaire d'au moins 1 000 ménages pauvres et très pauvres s'améliore,
  • 8 000 enfants de moins de deux ans améliorent leur alimentation,
  • Au moins 60 points de vente de farine infantile Misola sont fonctionnels sur les deux provinces.

Public cible/ bénéficiaires: Les ménages pauvres et très pauvres des provinces du Mouhoun et du Nayala

Durée du projet: 4 ans ( Novembre 2013 - Octobre 2017)

zone d’exécution du projet: Provinces du Mouhoun et du Nayala

Partenaires du projet : Gret France /Union Européenne