produits transfomés par les femmesTitre du projet "Renforcement des capacités de commercialisation des produits transformés de huit groupements et appui aux activités de production et de transformation des produits locaux de quatre groupements féminins membre de la fepab pour l’amélioration des revenus".

 Résume

Ce projet formulé par la FEPA-B et soutenu par les subventions de la Fondation New Field, vise le renforcement des capacités organisationnelles et le soutien à la production, la transformation et la commercialisation des produits locaux. Douze groupements de femmes ont été identifiés dans les provinces du Houet, Kénédougou, Comoé et Léraba (région ouest du Burkina) pour bénéficier de ces subventions. Les principales activités, définis à partir des besoins réels exprimés par les femmes à la base sont : (i) l’appui à la production du riz, (ii) l’appui à la transformation et à la commercialisation des produits locaux, (iii) la facilitation de l’accès au crédit et (iv) le renforcement des capacités techniques, organisationnelles et de gestion des femmes.

La stratégie de mise en œuvre intègre : l’appui / accompagnement du niveau central par la chargée de programme; et du niveau local par les animateurs et animatrices endogènes afin d’assurer un suivi rapproché des groupements bénéficiaires. L’impact recherché est l’amélioration des conditions de vie des femmes rurales par l’augmentation substantielle de leurs revenus et le développement progressif de leurs capacités de leadership.

Objectif général

Accroitre la rentabilité économique sociale et organisationnelle des activités agricoles et de transformation des produits locaux de douze groupements de femmes membres de la FEPAB à travers le renforcement des capacités en gestion, en planification, l’appui à la commercialisation des produits transformés pour les huit anciens groupes et l’appui à la production et à la transformation des produits locaux de quatre nouveaux groupes.

Objectifs spécifiques

  • Sensibiliser et appuyer les groupements de femmes productrices agricoles bénéficiaires des subventions à l’utilisation de la fumure organique.
  • Renforcer les capacités de commercialisation des groupements de femmes afin qu’elles rentabilisent les produits transformés
  • Soutenir les activités de production agricole et de transformations de 4 nouveaux groupements de femmes rurales membres FEPAB
  • Promouvoir la collaboration et l’apprentissage mutuels entre les groupements de femmes membres de la FEPAB
  • Offrir des formations aux femmes membres des 12 groupements sur la gestion des stocks et des revenus, sur la planification des activités, sur le suivi des progrès, sur les techniques agro écologiques

Résultats atteints

  • 5 fosses fumières et 2 tas de compost pour la production de maïs et de légumes réalisé par 4 groupements de femmes productrices.
  • des bénéfices allant de 525.000 à 900.000f cfa selon les spéculations réalisés par les différents groupes de femmes à travers la commercialisation des produits stockés.
  • Les quantités de produits transformés et vendus ont augmenté grâce à l’augmentation des fonds de roulement qui a permis d’accroitre la capacité de stockage des matières premières de 25%à 50% selon les groupes)
  • 94 femmes des 4 nouveaux groupes ont renforcé leurs activités de production et de transformation à travers l’aménagement de sites maraichers, l’acquisition de matériel de transformation, la mise en place de fond de roulement et des formations spécifiques en élevage amélioré, en production de beurre de karité et en techniques de production maraîchère.
  • 2 voyages d’échanges d’expériences organisés auprès d’autres unités de transformation où les femmes ont pu s’imprégner de la riche expérience de ces structures.
  • 36 femmes issues de 12 groupes ont bénéficié de formation en planification suivi et auto-évaluation et en gestion des activités à travers l’organisation de 2 ateliers.

Public cible/bénéficiaires: 703 femmes membres de 12 groupements féminins

Durée du projet Novembre 2011 à décembre 2015

Région concernée: Provinces du Houet, Kénédougou, Comoé et Léraba.

Partenaires: Fondation New Field