groupe acteurs du projet hopeLa Fédération des Professionnels Agricoles du Burkina (FEPA-B), à travers deux de ses unions provinciales membres

(UPPA Namentenga et UGPCER Nayala) fait partie des OP impliquées dans l'exécution du projet HOPE1. Le projet HOPE1 vise à accroître les rendements du sorgho et des mils de 35 à 40% au profit de 200 000 ménages des trois régions au bout des quatre premières années du projet. En Afrique de l'Ouest, il s'agit d'augmenter les rendements de 1.07 t/ha à 1.44 t/ha pour le sorgho et de 0.9 t/ha à 1.22 t/ha pour le mil

 Objectif général

Aider les petits exploitants agricoles à améliorer leurs systèmes de production et de productivité du sorgho et du mil et augmenter les revenus des ménages et atteindre la sécurité alimentaire

Objectifs spécifiques

  • Amélioration variétale du mil et développement des techniques culturales appropriées pour augmenter les rendements en Afrique de l’ouest et du centre et en Asie du sud (Recherche / Développement).
  • Favoriser le transfert des technologies auprès des producteurs agricoles en améliorant l’accès aux intrants et aux marchés.

Résultats atteints

  • organisation d'émissions radio sur les semences améliorées,
  • vente de mini-sachets de 100g de semences améliorées,
  • production de semences certifiées de mil et de sorgho,
  • facilitation de l'accès aux intrants par une contractualisation avec les distributeurs,
  • diffusion des informations sur les marchés des intrants et céréales (disponibilité, prix, offre, demande) à la radio.

Public cible/bénéficiaires: Producteurs membres des unions provinciales du Namemtenga et du Nayala

Durée du projet: La première phase du projet a duré quatre (04) ans allant de juillet 2009 à juin 2013.

Région concernée: Centre-Nord : Province du Namemtenga, Boucle du Mouhoun : Province du Nayala

Partenaires: ICRISAT

Perspectives: Une seconde phase est en négociation.